lundi 26 février 2024

Cirrus, Cirrocumulus et Cirrostratus

Les cirrus, cirrocumulus et cirrostratus : nuages de l'étage supérieur, apparaissent entre 6 et 13 km d'altitude sous nos latitudes. Ils sont constitués de cristaux de glace.

Cirrus

vcirrus1.jpg

En météorologie, le cirrus (abréviation Ci) est un de l'étage supérieur de la troposphère (entre 6000 et 12000 mètres d') à l'apparence de filaments blancs formés de cristaux de glace. La grande dispersion de ces cristaux fait que les cirrus sont transparents. La lumière du Soleil les traverse pratiquement sans être atténuée et ils deviennent roses ou rouges après le coucher du soleil.

Les cirrus sont généralement considérés comme des nuages non précipitants. Cependant, il n'est pas rare qu'ils se dissipent par sédimentation de leurs cristaux, créant alors du Virga.

On observe un accroissement régulier du nombre et de la surface des cirrus artificiels initiés par les Traînées de condensation (d'avions). Ils semblent avoir un impact significatif sur la température planétaire (refroidissement de 1 à 2°C dans l'hémisphère nord quand ils sont nombreux, en raison de leur Albédo qui contribue à renvoyer une partie du rayonnement solaire infrarouge vers l'espace. Cet effet est de court terme (le temps de la vie du cirrus, alors qu'un effet contraire lié au émis par les avions est un effet de réchauffement global à long terme).

 

 

 

 

 

 

Cirrocumulus

 

vcirrocu.jpg

Le Cirrocumulus est un Nuage élevé très rarement observé, en forme de fleur de coton.

Il doit apparaître très petit à l'œil (largeur apparente inférieure à 1 degré, c'est-à-dire environ la largeur du petit doigt le bras tendu).

Il est formé de cristaux de glace et parfois d'eau surfondue, c'est-à-dire liquide mais à température négative. Il traduit une instabilité dans les hautes couches de la troposphère, pouvant indiquer l'arrivée de front. Il annonce souvent le froid. Aucune précipitation ne lui est associée.

 

 

 

 

 

 

Cirrostratus

 

vcirrost.jpg

Un cirrostratus est un nuage de même nature que le cirrus mais formant un voile continu translucide couvrant totalement ou partiellement le ciel.

Il est souvent accompagné d'un petit halo et plus rarement des phénomènes qui lui sont associés, décrits sur la page halo (phénomène optique).

Aucune précipitation ne lui est généralement associée. Mais comme le cirrus, il annonce l'arrivée d'une dépression.